A Paris, C'est Toujours Les Vendanges !

18 mars 2011 - 06:54

Paris a été éliminé de la Ligue Europa par le Benfica Lisbonne au terme d'un huitième de finale retour (1-1) qui lui laissera, encore une fois, bien des regrets. Pas très rassurant avant d'aller à Marseille, dimanche (21h).

Paris clamait haut et fort, depuis le début de la saison, que la Ligue Europa n'était pas un objectif. Ça, on l'avait compris. Mais à force de jouer avec le feu, on finit toujours par se brûler. C'est dans un 4-2-3-1, sans Hoarau, sur le banc, mais avec un Erding toujours aussi maladroit en pointe, que le PSG a débuté son huitième de finale retour face à Benfica, jeudi soir, au Parc des Princes. Battu 2-1 à l'aller, le PSG se devait de créer l'exploit. Il n'en fut rien. Sur sa seule et unique occasion de la première période, Benfica a fait mouche. Une contre-attaque de Salvio pour Gaitan dont la frappe, dans un angle pourtant complètement fermé, est passée entre le poteau et la main droite d'Edel (27e, 0-1). Le gardien parisien n'a d'ailleurs pas été de tout reproche sur l'action, d'autant que quelques minutes plus tôt, il avait déjà joué le Superman du pauvre en se trouant totalement sur un corner de Salvio (8e).

Hoarau-Erding, même combat

Dans la foulée, Erding aurait pu égaliser pour les siens, et inscrire du même coup son deuxième but dans la compétition. Mais le Turc, seul face à Roberto, a perdu son face-à-face (28e). Heureusement pour lui, Bodmer a profité de sa déviation de la tête pour trouver le cadre d'une superbe demi-volée (35e, 1-1). L'ancien Lyonnais a permis à Paris de faire illusion, et de reprendre la main face à un Benfica timide. Sauf que ce Paris-là nous a habitués, depuis le début de l'année 2011, à être particulièrement maladroit devant le but. Hoarau, entré en jeu à la place d'Erding, a raté une nouvelle fois l'immanquable à deux mètres du but (63e) en frappant sur le gardien (79e). Puis Maurice, en toute fin de match, est tombé tout seul alors qu'il avait certainement le but de la prolongation au bout des crampons (90e+2).

Après tout, le club de la capitale commence à être habitué. Ce match est à l'image de sa saison. Paris produit du jeu, se procure nombre d'occasions, mais il lui en faut dix pour en mettre une au fond. Et au final il perd, ou ne gagne pas. Un éternel refrain qui l'a relégué à la cinquième place en Championnat, à sept points du leader lillois. Avec un vrai buteur, le PSG serait forcément l'un des candidats les plus sérieux au titre de champion. Il devra certainement se contenter de lutter pour une place en C3. Surtout qu'il se rend dimanche à Marseille. Pas une mince affaire.

Liverpool, par ici la sortie

Incapable de battre Braga (0-0), sixième du Championnat portugais à... 34 points du leader, Porto, Liverpool dit adieu à la Ligue Europa dès les huitièmes de finale. Comme Manchester City ou l'Ajax un peu plus tôt dans la soirée. Les Reds ont eu beau dominer et livrer un match un peu moins affligeant qu'à l'aller, ils n'ont jamais réussi à prendre à revers une formation solide et bien regroupée en défense. Le Portugal comptera donc trois représentants en quarts de finale de la Ligue Europa, avec Porto et Benfica. L'Angleterre, aucun, comme la France.

Les Pays-Bas compteront eux deux équipes au tour suivant. Après Twente, le PSV s'est également qualifié pour les quarts en allant s'imposer sur la pelouse des Rangers (1-0, 0-0 à l'aller). L'unique but de la rencontre a été inscrit par Jeremain Lens (14e), au plus fort de la domination néerlandaise. Passifs avant le repos, les Rangers ont quelque peu accéléré en seconde période mais sans jamais trouver la faille. Porto et Villarreal, qui s'étaient déjà imposés à l'aller à l'extérieur, seront eux aussi de la partie. Les Lusitaniens ont cueilli le CSKA Moscou (2-1, 1-0 à l'aller) grâce à des buts de Hulk (2e) et Guarin (24e). Tosic a réduit la marque pour les Russes. Les Espagnols ont eux dominé le Bayer Leverkusen (2-1, 3-2 à l'aller) grâce à Cazorla (33e) et Rossi (60e).

City et l'Ajax à la trappe

La soirée de Ligue Europa a débuté avec deux surprises. Manchester City, qui devait remonter deux buts pour remettre les compteurs à zéro face au Dynamo Kiev, ne l'a emporté qu'un à zéro. Les Citizens ont pourtant eu la place et ont commencé à y croire après le but de Kolarov (38e), mais les hommes de Mancini ont trop longtemps évolué à dix, après l'expulsion de Balottelli (36e), pour faire la différence. City est donc éliminé de la compétition, tout comme l'Ajax Amsterdam.

Les Néerlandais, battus à domicile la semaine dernière (0-1) par le Spartak Moscou, ont été humiliés au match retour (0-3). Kombarov (21e), Morais (30e) et Alex (54e) ont marqué. Moins de réussite en revanche pour l'autre club russe, le Zénith Saint-Petersbourg. Malgré sa victoire (2-0) sur Twente, grâce à Shirokov (16e) et Kerzhakov (37e), le vainqueur de la Coupe de l'UEFA 2008 a payé sa défaite de l'aller (0-3).

Commentaires

S.C. JONQUIERES

  1.                 

ENVOYEZ-NOUS VOS PHOTOS !

Pour participer à la vie du club, envoyez-nous vos photos prises lors des matchs, des entraînements, des évènements du SCJ, ... à l'adresse suivante :


scjonquieres@gmail.com

                          

Merci de votre participation

Aucun événement