SPORTING CLUB JONQUIERES : site officiel du club de foot de JONQUIERES - footeo

Des quarts de finale aller historiques

9 avril 2011 - 14:13

Dix-huit buts ont été inscrits lors des quarts de finale aller de Ligue des champions. Un nouveau record dans l'histoire de la C1 (depuis la saison 1991-1992). L'ancien record remontait à l'exercice 2003-2004, où 15 buts avaient été marqués.

Le Barça donne la leçon

Large vainqueur du Chakhtior Donetsk (5-1), le Barça a pris une sérieuse option sur la qualification pour les demi-finales.

«J'ai la sensation qu'on est plus près de l'élimination que de la qualification». C'est par cette déclaration somme toute étrange que Pep Guardiola, le coach du Barça, avait présenté la confrontation à venir entre son équipe et le Chakhtior Donetsk. Bien évidemment, personne ne l'avait cru. A raison. Archi-dominateur, malgré quelques absences défensives en première période, son Barça n'a finalement fait qu'une bouchée d'un Chakhtior Donetsk plutôt joueur mais pas assez réaliste offensivement.

Les Catalans n'ont eu besoin que de trois petites minutes pour ouvrir la marque, par Iniesta. Un petit coup de tonnerre qui aurait pu assommer ces Ukrainiens. Il les a au contraire survoltés. Habiles en contre, Adriano et les siens ont profité des largesses de la charnière centrale Piqué-Busquets pour se procurer dans la foulée plusieurs occasions dignes de ce nom. Sans trouver la faille. Beaucoup plus à l'aise après le quart d'heure de jeu, le Barça a alors repris le contrôle du ballon. Pour ne plus le quitter. Dani Alves, profitant d'un caviar d'Iniesta (33e), a logiquement doublé la mise. Avant que Piqué (53e), Keita (58e) et Xavi (85e) ne s'invitent eux aussi à la fête.

Quelques regrets pour le Chakhtior

La réduction du score de Rakytskiy (56e), pour Donetsk, n'aura finalement été qu'un feu de paille. Mais le Chakhtior, la belle surprise de cette Ligue des champions 2010-11, peut tout de même nourrir quelques regrets. En se montrant un peu plus réaliste, il aurait pu inscrire au moins un ou deux buts de plus. Et conserver ainsi quelques espoirs en vue du retour. Au lieu de cela, il devra se satisfaire d'une sorte de match amical dans une semaine à la Donbass Arena. Le Barça, lui, s'en contentera largement.En attendant un probable Clasico contre le Real en demies.

Rooney s'offre les Blues

Avec une belle maîtrise collective, Manchester United s'est imposé sur la pelouse de Chelsea (1-0) en quarts de finale aller de la Ligue des champions. Wayne Rooney a inscrit le seul et unique but de la rencontre.

Un Wayne Rooney dans un bon jour, ça donne ça. Une victoire relativement bien gérée par Manchester United (1-0) sur la pelouse de Chelsea. Lorsque l'international anglais veut bien donner du sien, MU paraît intouchable. Surtout si en défense centrale vous avez un Rio Ferdinand des grands soirs, pour son premier match officiel après deux mois d'absence (mollet). Bref, l'expérience a parlé. Rooney, lui, a été dans la continuité, en quelque sorte, de sa prestation de ce week-end en Premier League avec un triplé à West Ham (4-2). Sauf que là, il ne s'est pas contenté que de marquer, il a également travaillé pour l'ensemble de l'équipe.

Le caviar de Giggs


Attaque, défense, remise, récupération... Rooney a été partout. Une attitude remarquable, récompensée à la 24e minute de jeu par un service en or de Ryan Giggs, qui a fêté au passage son 125e match de Ligue des champions. Un centre en retrait parfait, où Rooney n'a eu qu'à conclure d'un plat du pied droit (24e, 1-0). S'il n'a désormais «que» 14 buts en 37 matches, toutes compétitions confondues, à son actif, Rooney a une nouvelle fois répondu présent dans un grand rendez-vous. Il aurait même pu signer un doublé si son but n'avait pas été signalé hors-jeu par le corps arbitral (55e).

Evra, ce héros !

Manchester United peut donc savourer sa victoire, qui le place en ballotage favorable, mais surtout remercier Evra. Sur une tentative de Torres qui a touché le poteau, le Français a sorti miraculeusement, sur sa ligne de but, la reprise dévissée de Lampard (45e). Impérial. Tout comme la tactique de Ferguson d'ailleurs. Le manager a osé se passer des services de Nani et Berbatov au coup d'envoi, avant de les propulser sur le devant de la scène en seconde période. Carlo Ancelotti s'est également passé des services d'Anelka et de Malouda, mais le rendu n'a pas été le même. Torres et Drogba, eux, ont beaucoup tenté, mais ils se sont heurté à un énorme van der Saar (74e). Le match retour, dans une semaine à Old Trafford, promet du beau spectacle.

L'Inter minable...

Trois jours à peine après sa désillusion face à l'AC Milan (0-3), l'Inter a littéralement sombré face à Schalke 04, à domicile, en quarts de finale aller (2-5). La fin de saison s'annonce bien longue pour Leonardo et ses hommes.

Le constat est cruel, mais sans appel. Humilié samedi soir par son ennemi intime, l'AC Milan, dans un derby qui devait décider du titre (0-3), l'Inter Milan a quasiment tout perdu en l'espace de trois jours. Corrigé sur ses terres par Schalke 04, modeste dixième de Bundesliga (2-5), le club du président Moratti a, sauf miracle, également dit adieu à ses rêves européens. Des trois titres qu'il a remportés il y a une dizaine de mois de cela (Championnat, Ligue des champions, Coupe d'Italie), il devra certainement se contenter de n'en défendre qu'un seul : la Coupe d'Italie. Et peut-être se satisfaire d'un titre de champion du monde des clubs qui vaut ce qu'il vaut. C'est-à-dire pas grand-chose.

Les Nerazzurri ont pourtant pris le match par le bon bout, Stankovic ouvrant la marque dès la première minute d'une volée du milieu de terrain aussi splendide que culottée. Mais la charnière centrale Chivu - Ranocchia a montré beaucoup trop de lacunes dans l'ensemble pour espérer tenir tête à Raul et compagnie. Résultat, les Allemands ont offert un spectacle offensif rarement vu à ce niveau. Matip (17e), Edu (40e, 75e), Raul (53e) et Ranocchia, contre son camp (57e) ont ainsi fait vivre un véritable cauchemar à Julio Cesar, déjà sauvé à deux reprises par ses montants.

L'Inter a existé 50 minutes

L'Inter aura finalement existé une cinquantaine de minutes, les premières, avant de s'écrouler littéralement. Diego Milito a même redonné l'avantage aux siens peu après la demi-heure de jeu, au terme d'un joli mouvement collectif (34e). Il aurait pu récidiver au retour des vestiaires. Eto'o aussi. Mais tous deux ont manqué de précision dans le dernier geste. Tout le contraire de Schalke, qui aura fait preuve d'un réalisme à couper le souffle. Et d'un mental d'acier. Au très haut niveau, la différence se fait là. L'Inter est bien placé pour le savoir.

Le Real n'a pas fait semblant !

Le Real Madrid a remporté, avec brio, son quart de finale aller contre Tottenham (4-0) grâce notamment à un doublé d'Adebayor. Mourinho et ses hommes ont neuf orteils en demies.

Prêté par Manchester City pour pallier l'absence de Gonzalo Higuain, désormais de retour à la compétition, Emmanuel Adebayor ne sait pas vraiment si le Real Madrid lèvera ou non son option d'achat en fin de saison. Mais en voyant le quart de finale aller qu'il a livré contre Tottenham, mardi soir, la question pourrait ne plus se poser. Le Togolais, qui remplaçait Benzema, forfait sur blessure, a tout simplement été phénoménal à la pointe de l'attaque madrilène et s'est offert, pour l'occasion, un joli doublé.

Crouch voit rouge

Il avait de toute façon prévenu : «Je vais tout donner face à Tottenham». Nouvelle coiffure, nouvelles ambitions. Dès la 4e minute, c'est lui qui a ouvert la marque en sautant plus haut que tout le monde sur le corner de Di Maria. Même Modric, sur la ligne de but, n'a rien pu faire (4e, 1-0). Acclamé par un Bernabeu en feu, le joker de luxe de Mourinho n'a pas semblé vouloir s'arrêter là. Très remuant, il a également bien défendu sur Crouch (8e), avant de voir l'attaquant britannique prendre la direction des vestiaires pour un deuxième carton jaune (15e). Une expulsion assez sévère, au quart d'heure de jeu, qui a laissé des traces chez les Spurs. Dominés dans tous les secteurs du jeu, les hommes d'Harry Redknapp s'en sont alors remis aux errements du corps arbitral (deux mains non sifflées pour le Real, 42e et 44e) pour limiter la casse avant la pause.

Dix sur treize contre Tottenham

Mais face à un Adebayor aussi remuant que lorsqu'il jouait à Arsenal, les Spurs ont dû rendre les armes. Et le Togolais ne s'est pas fait prier pour s'offrir un doublé, avant l'heure de jeu, une nouvelle fois de la tête, sur un centre de Marcelo (57e, 2-0). Un dixième but en treize matches contre Tottenham, dans toute sa carrière. La classe. Une classe d'écart, d'ailleurs, a séparé les deux équipes mardi soir, comme en témoignent l'enroulé magistral de Di Maria de l'extérieur de la surface (72e, 3-0) ou la reprise en force de Cristiano Ronaldo (87e, 4-0). Prodigieux. Le Real Madrid a déjà un pied en demi-finale. Voire plus.

Commentaires

défaite de notre EQUIPE PREMIÈRE face a NOVES==0=1 3 jours
défaite de notre EQUIPE PREMIÈRE face a NOVES==0=1 : nouvelles photos 3 jours
défaite de notre EQUIPE PREMIÈRE face a NOVES==0=1 et Défaite de la réserve du Sc J. contre Entraigues=1--2 3 jours
Défaite de la réserve du Sc J. contre Entraigues=1--2 : nouvelles photos 3 jours
U13 EQUIPE 1 ET 2 DU SC J. AU STADE ROGER MARTIN SAMEDI 18 NOVEMBRE : nouvelles photos 4 jours
U13 EQUIPE 1 ET 2 DU SC J. AU STADE ROGER MARTIN SAMEDI 18 NOVEMBRE et U11 équipe 1et 2 du Sc J. au stade ROGER MARTIN samedi 18 novembre 4 jours
U11 équipe 1et 2 du Sc J. au stade ROGER MARTIN samedi 18 novembre : nouvelles photos 4 jours
Coupe ULYSSE FABRE match gagné par notre équipe au tir au but bravo a notre équipe et a nos dirigeants pour cette belle victoire 11 jours
Coupe ULYSSE FABRE match gagné par notre équipe au tir au but bravo a notre équipe et a nos dirigeants pour cette belle victoire et 3 autres : nouvelles photos 11 jours
Coupe ULYSSE FABRE match gagné par notre équipe au tir au but bravo a notre équipe et a nos dirigeants pour cette belle victoire et 5 autres 11 jours
match des U17 du SC JONQUIERES contre CARPENTRAS : nouvelles photos 11 jours
MATCH EQUIPE 2 ET 3 DU SC JONQUIERES MATCH GAGNE PAR L'EQUIPE 2 : nouvelles photos 12 jours
MATCH DES U10 DU SC JONQUIERES EQUIPE 4 CONTRE LE SC COURTHEZON 12 jours
MATCH DES U10 DU SC JONQUIERES EQUIPE 4 CONTRE LE SC COURTHEZON : nouvelles photos 12 jours
RÉSULTAT U13 EQUIPE 2 == SC JONQUIERES === ETOILE D'AUBUNE===2=3 : nouvelles photos 12 jours

S.C. JONQUIERES

  1.                 

ENVOYEZ-NOUS VOS PHOTOS !

Pour participer à la vie du club, envoyez-nous vos photos prises lors des matchs, des entraînements, des évènements du SCJ, ... à l'adresse suivante :


scjonquieres@gmail.com

                          

Merci de votre participation

Aucun événement