Porto en toute logique...

20 mai 2011 - 09:32

Grâce à l'inévitable Falcao, auteur de son 17e but en C3, le FC Porto a remporté la finale de la Ligue Europa aux dépens de Braga (1-0), mercredi soir à Dublin.

Grand favori de la confrontation, Porto a fait respecter son rang. Sur la lancée d'une saison exceptionnelle, la bande à Villas Boas s'est adjugée une quatrième Coupe d'Europe à Dublin en dominant Braga (1-0). Archi-dominateurs en Championnat - sacrés avec 21 points d'avance sur le 2e, Benfica - les Dragons se sont d'ores et déjà assurés un doublé cette saison. Ils peuvent rêver d'un triplé en cas de succès dimanche en finale de la Coupe portugaise contre Guimaraes. Ce dernier tentera alors de venger son voisin de Braga qui, après un parcours inattendu, s'est cassé les dents en finale contre plus fort que lui.

Après avoir pris le meilleur sur le Celtic Glasgow, le FC Séville, Arsenal, le Dynamo Kiev, Liverpool et Benfica en C1 et C3, Braga a logiquement échoué en terre irlandaise. La marche était tout simplement trop haute pour les canonniers de Minho, dont la vaillance a pourtant posé des soucis à Porto. Mais comme en Liga ZON Sagres (3-2 et 2-0), Porto a fait la loi. Une victoire sur la plus petite des marges qui permet d'ajouter un trophée aux côtés de la Coupe des champions 87, de la Coupe de l'UEFA 2003 et de la Ligue des champions 2004. Le buteur ? Falcao évidemment !

Encore un but 100% colombien

Sur un centre idéal de Guarin, l'attaquant colombien ne s'est pas privé d'améliorer son record de meilleur réalisateur de l'histoire de la C3 sur une saison. Buteur de la tête juste avant la pause (44e), le joueur de 25 ans a ajouté un 17e but à sa collection. Jürgen Klinsmann (15 buts en 1995-96) pointe désormais à deux longueurs de celui qui avait inscrit un quadruplé en demi-finale contre Villarreal. Avec plus de réussite, Mossoro aurait pourtant pu égaliser au retour des vestiaires pour Braga, mais Helton a sorti une belle parade (47e). Finalement, au cours d'un match haché (8 avertissements), c'est bien la logique qui l'a emporté. Ce FC Porto est un magnifique champion d'Europe.

Falcao (attaquant du FC Porto): «Je suis vraiment très heureux d'être le meilleur buteur de cette compétition. C'est impressionnant et c'est un rêve devenu réalité. (A propos de son avenir) J'ai encore deux ans de contrat et je ne pense qu'à Porto en ce moment. Bien sûr, j'aimerais un jour jouer dans un grand Championnat, mais pour l'instant je veux profiter de ce moment et amener Porto en Ligue des champions pour y connaître les mêmes joies. Je compte bien sûr continuer l'aventure avec Porto la saison prochaine. C'est sur quoi on va se concentrer. Il y a de fortes attentes autour de nous. Mais on va aller étape par étape, on doit être patient.»

André Villas Boas (entraîneur de Porto): «Ce qui arrive est très important pour Porto. On a montré que cette équipe avait beaucoup de talents, de la technique et le travail de notre encadrement a été très important. On a été invaincu en Coupe et en Championnat et j'espère que mon équipe va continuer dès dimanche en finale de la Coupe du Portugal. Porto est un club très bien organisé et on a réussi à mélanger toutes les compétences pour arriver à ce succès. C'était une finale tactique mais ce n'est pas une surprise dans une finale européenne. Le spectacle n'a pas été le reflet de la qualité des deux équipes et du football portugais. C'est dommage que les deux équipes n'aient pas réussi à exprimer leurs talents. (A propos de son avenir et celui de Falcao) Les spéculations sont normales avec les managers et les joueurs. Porto a connu une saison incroyable donc les gens font des spéculations. Falcao a une clause de cession de 100 millions d'euros. C'est une grosse somme que peu de gens peuvent sortir de nos jours. On va essayer de garder tous nos talents. Personnellement, je suis très content à Porto. Je suis entouré de la meilleure structure et du meilleur président.»

Domingos Paciencia (entraîneur de Braga): «Je suis triste qu'on n'ait pas été capables de gagner mais la différence s'est faite sur des détails. Ce match a eu trois ou quatre moments clés avec notamment le but de Falcao à la 44e minute, et l'action de Mossoro qui aurait pu tout changer. On a travaillé en équipe, Porto était prévisible en première période et en seconde période Braga n'a pas été capable de concrétiser ses occasions. C'est peut-être la fin d'un cycle mais Braga va continuer. Je suis triste et frustré et les joueurs sont déçus mais on est fiers de nous-mêmes. On a commencé la saison en Ligue des champions et on est en finale de l'Europa League. Cela montre que cette équipe a beaucoup de qualités.»

André Villas Boas, l'entraîneur du FC Porto, est devenu à 33 ans et 213 jours le plus jeune technicien à soulever une Coupe d'Europe, après la victoire de son équipe face à Braga en finale de l'Europa League, mercredi à Dublin (1-0). Il bat ainsi le record de Gianluca Vialli, qui a remporté en 1998 la Coupe des Coupes avec Chelsea à l'âge de 33 ans et 308 jours.

Commentaires

S.C. JONQUIERES

  1.                 

ENVOYEZ-NOUS VOS PHOTOS !

Pour participer à la vie du club, envoyez-nous vos photos prises lors des matchs, des entraînements, des évènements du SCJ, ... à l'adresse suivante :


scjonquieres@gmail.com

                          

Merci de votre participation

Aucun événement