Messi, C. Ronaldo Et Xavi En Finale

6 décembre 2011 - 06:45

Ce lundi à Paris, France Football et la FIFA ont dévoilé le podium du FIFA Ballon d'Or 2011. Les trois finalistes se nomment Lionel Messi, Cristiano Ronaldo et Xavi Hernandez. Qui sera le lauréat ?

Le 1er novembre, ils étaient 23 nommés. Aujourd'hui, ils ne sont plus que trois en piste pour le FIFA Ballon d'Or 2011. Ce lundi en fin de matinée à Paris au siège de France Football, FF et la FIFA ont dévoilé, avec le concours de l'attaquante des Bleues Gaëtane Tiney et du champion du monde 1998 Emmanuel Petit, l'identité des trois finalistes du FIFA Ballon d'Or 2011. Il s'agit de Lionel Messi (Argentine, FC Barcelone), Cristiano Ronaldo (Portugal, Real Madrid) et Xavi Hernandez (Espagne, FC Barcelone).

Un triplé pour Messi, un doublé pour C. Ronaldo ou une première pour Xavi ?

Vainqueur du trophée en 2009 et 2010, Lionel Messi égalerait, en cas de nouveau succès, Johan Cruyff (1971, 1973, 1974), Marco van Basten (1988, 1989, 1992) et Michel Platini (1982, 1983, 1984), seul à avoir décroché trois Ballon d'Or d'affilée, au palmarès. Lauréat en 2008, Cristiano Ronaldo est, quant à lui, en course pour le doublé. Enfin, Xavi Hernandez, troisième en 2009 et 2010, décrocherait pour la première fois de sa carrière la plus prestigieuse des récompenses individuelles.

Réponse le 9 janvier à Zurich


Le nom du FIFA Ballon d'Or 2011 sera connu le lundi 9 janvier prochain à Zurich lors d'un grand gala retransmis dans le monde entier. A cette occasion, il sera également procédé à l'attribution du prix de la meilleure joueuse féminine de l'année, du meilleur entraîneur et du meilleur entraîneur d'une équipe féminine. Sans oublier le Prix Puskas, récompensant l'auteur du plus beau but de l'année, ou encore le Prix du Fair-Play.

Messi, le génie

Finaliste du FIFA Ballon d'Or 2011, Lionel Messi a ébloui l'Espagne et l'Europe de tout son talent ces douze derniers mois. Une année ponctuée tout de même d'un petit couac : l'élimination de l'Argentine en quarts de finale de la Copa America.

«Je serais heureux de rejoindre Michel Platini.» Le 1er novembre dernier, dans un entretien accordé à France Football pour l'annonce des 23 nommés au FIFA Ballon d'Or 2011, Lionel Messi, lauréat en 2009 et 2010, n'a pas nié son envie de réaliser un incroyable triplé, trois Ballon d'Or d'affilée, que seul Michel Platini a réussi à ce jour (1982, 1983, 1984). Suite à l'annonce, ce lundi en fin de matinée par France Football et la FIFA du podium du FIFA Ballon d'Or 2011, «El Pulga» (la Puce) s'est rapproché un peu plus des plus grands que sont Michel Platini (1982, 1983, 1984), Johan Cruyff (1971, 1973, 1974) et Marco van Basten (1988, 1989, 1992).

Au regard de son année 2011, rien de surprenant de retrouver le milieu argentin du FC Barcelone sur le podium du FIFA Ballon d'Or 2011. Avec les Blaugrana, Léo a remporté un titre de champion d'Espagne, une Ligue des champions, une Supercoupe d'Europe et une Supercoupe d'Espagne.

Un but et une passe décisive en finale de la Ligue des champions

Sur le plan individuel, il a - une nouvelle fois - crevé l'écran avec des buts (31 en Liga, 12 en C1), des passes décisives, des dribbles... en pagaille. Il a répondu, comme souvent auparavant, présent lors des grands rendez-vous. En finale de la Ligue des champions à Wembley, en mai dernier face à Manchester United (3-1), Lionel Messi a offert le premier but à Pedro et inscrit le deuxième. Son génie a encore ébloui l'Espagne et toute l'Europe.

Seule ombre au tableau, la Copa America. Comme en Afrique du Sud lors de la Coupe du monde 2010 (élimination face à l'Allemagne en quarts de finale), l'Argentine a été sortie au stade des quarts de finale, aux tirs au but, face à l'Uruguay, le futur vainqueur. Une nouvelle déception avec l'Albiceleste.

C. Ronaldo, la machine

Finaliste du FIFA Ballon d'Or 2011, Cristiano Ronaldo marque but sur but depuis douze mois sous les couleurs du Real Madrid et du Portugal.

Cristiano Ronaldo a le sourire en cette fin d'année 2011. Le Real Madrid caracole en tête de la Liga. Le Portugal a décroché son billet pour l'Euro 2012 en barrage (face à la Bosnie-Herzégovine : 0-0, 6-2). Le Ballon d'Or 2008 y est pour beaucoup. Face aux Bosniens, Cristiano Ronaldo a inscrit un doublé lors du retour. Et il est actuellement le meilleur buteur de la Liga avec 17 réalisations au compteur, à égalité avec Lionel Messi. La machine à marquer nommée CR7 n'a pas attendu le coup d'envoi de la saison 2011-12 pour se mettre en route.

CR7 efface Hugo Sanchez des tablettes

En mai dernier, Cristiano Ronaldo avait bouclé l'exercice 2010-11 de la Liga avec le titre de «pichichi» en inscrivant 40 buts. Un nouveau record - le précédent était co-détenu par Zarra, le légendaire avant-centre basque de l'Athletic Bilbao de l'après-guerre, et l'ancien goleador merengue des années 80, Hugo Sanchez, avec 38 buts. Malheureusement pour le Portugais, cette moisson n'a pas été couronnée des trophées espérés. Avec le Real Madrid, Cristiano Ronaldo a certes décroché la Coupe du Roi, mais il n'a pas pu empêcher le FC Barcelone d'être sacré champion d'Espagne, ni l'élimination des Merengue en demi-finales de la Ligue des champions face au... Barça (0-2, 1-1).

Xavi, le guide

Finaliste du FIFA Ballon d'Or 2011, Xavi Hernandez a été, encore une fois, le véritable métronome du FC Barcelone et de l'Espagne ces douze derniers mois.

Jamais deux sans trois. Troisième en 2009 et 2010, Xavi se retrouve pour la troisième fois d'affilée sur le podium du FIFA Ballon d'Or 2011. Décrochera-t-il le graal cette fois ? L'Espagnol de 31 ans a tout fait pour. Il n'a pas marqué autant de buts que ses deux concurrents (Lionel Messi et Cristiano Ronaldo), mais il a éclairé le jeu du FC Barcelone et de la sélection espagnole. Le guide, le cerveau, le chef d'orchestre... c'est lui. Josep Giardiola et Vicente del Bosque l'ont bien compris en lui donnant les clés respectivement du jeu barcelonais et de celui de la Roja.

L'homme de la bonne (et dernière) passe

Xavi est l'homme de la bonne (et souvent dernière) passe. Comme le 9 février dernier face à la Colombie : 76 passes tentées, 76 réussies. Ou encore lors de la finale de la Ligue des champions en mai dernier à Wembley face à Manchester United (3-1) : 148 passes tentées, 141 réussies. Sans Xavi, il n'est pas certain que le FC Barcelone réussisse, cette année, à décrocher quatre titres (Championnat d'Espagne, Ligue des champions, Supercoupe d'Europe et Supercoupe d'Espagne) en 2011, ni même que la Roja continue de dominer les débats sur la scène internationale.

Commentaires

S.C. JONQUIERES

  1.                 

ENVOYEZ-NOUS VOS PHOTOS !

Pour participer à la vie du club, envoyez-nous vos photos prises lors des matchs, des entraînements, des évènements du SCJ, ... à l'adresse suivante :


scjonquieres@gmail.com

                          

Merci de votre participation

Aucun événement