L'OM Revient De L'Enfer

8 décembre 2011 - 07:00

Menés 2-0 après une demi-heure de jeu, les Marseillais n'ont pas renoncé et se sont finalement imposés en fin de rencontre (3-2) pour rejoindre les huitièmes de finale.

Impossible, après trente-deux minutes de jeu, d'imaginer un tel scenario final au Signal Iduna Park. Lorsque Mats Hummels a transformé le penalty du 2-0 en faveur du Borussia Dortmund, après l'ouverture du score de Kuba Blaszczykowski (23e), l'Olympique de Marseille était étouffé, au fond du trou. Il paraissait bien plus probable, alors, de voir le match se terminer en déculottée plutôt qu'avec un finish ébouriffant. Et pourtant, l'OM l'a fait. Obligée de l'emporter en raison du succès très vite acquis de l'Olympiakos face à une équipe bis d'Arsenal (3-1), l'équipe phocéenne a (un peu) repris espoir dans le temps additionnel de la première période, lorsqu'un centre parfait de Morgan Amalfitano a trouvé la tête croisée de Loïc Rémy (45e + 4).

Rémy, A. Ayew, Valbuena : un trio en or

Après le repos, la donne a changé. Non pas que l'OM ait dominé les débats, mais les hommes de Didier Deschamps se sont montrés bien moins perméables derrière. Et au moment où personne n'y croyait plus, André Ayew (85e), sur corner, puis Mathieu Valbuena, d'une superbe frappe du droit après un slalom dans la défense démobilisée du BVB (87e), ont offert la qualification aux Olympiens. A peine entré en jeu, le meilleur passeur de Ligue 1 s'est (encore) montré décisif. Le nom des buteurs du soir (Rémy, A. Ayew, Valbuena) n'est d'ailleurs pas anodin. Si Marseille veut espérer réaliser d'autres exploits européens, car celui de ce soir en est un, il aura besoin d'autant de coeur, mais aussi de ces trois-là.

Chelsea en force, Porto en berne

Vainqueur de Valence (3-0) grâce à un excellent Drogba, Chelsea a validé son billet pour les huitièmes de finale. Tenu en échec par le Zénith St-Pétersbourg (0-0), qualifié, le FC Porto est lui reversé en Ligue Europa.

L'équation était simple. Et Chelsea l'a parfaitement résolue. Pour rejoindre les huitièmes de finale de la Ligue des champions, qu'ils n'ont plus manqués depuis 2002-2003, les Blues devaient l'emporter -ou espérer un match nul autre que 0-0- face à Valence, troisième du groupe E à égalité de points. Au pied du mur, les hommes de Villas-Boas, emmenés par un Didier Drogba des grands soirs, ont su imposer leur rythme et étouffer leur adversaire, dès l'entame de match.

L'attaquant ivoirien, idéalement servi par Juan Manuel Mata, a ouvert le score dès la troisième minute, avant de s'offrir un doublé d'une frappe à ras de terre (76e). Avant cela, il avait également lancé Ramires en profondeur après un excellent travail de percussion, pour le but du break (22e). Sous pression après la défaite à Leverkusen (1-2), lors de la dernière journée, Chelsea a répondu présent. Et envoyé Adil Rami et ses coéquipiers en Ligue Europa. Le Bayer, déjà qualifié, a, lui, arraché le match nul sur le terrain du Racing Genk (1-1) grâce à un nouveau but de Derdiyok (79e), venu répondre à Vossen (30e). S'ils ont porté leur invincibilité à six rencontres, toutes compétitions confondues, les Allemands cèdent la première place de la poule aux Londoniens et leur offrent un net avantage en vue du tirage au sort.

Porto à la trappe

Dans le groupe G, dominé par l'Apoel Nicosie, la «finale» opposait le FC Porto au Zénith St-Pétersbourg. Malgré une assez nette domination, les Portugais, muselés par la rugueuse défense russe, ont été tenus en échec (0-0) et devront se contenter de la Ligue Europa, dont ils sont les tenants du titre. Malgré leur défaite face au Chakhtior Donetsk (0-2), guidé par Luiz Adriano (61e) et Seleznov (78e), les Chypriotes de Nicosie conservent la tête de la poule.

Enfin, dans le groupe H, le FC Barcelone, remanié par Pep Guardiola, a écrasé le BATE Borisov (4-0). Le jeune Sergi Roberto, 19 ans, a ouvert la marque (35e), Martin Montoya, 20 ans, a doublé la mise (60e) tandis que Pedro a signé un doublé (63e, 88e s.p.). Si les Catalans nouvelle génération ont facilement dominé leur adversaire, l'AC Milan, deuxième du groupe, s'est lui fait surprendre. Après avoir mené 2-0, grâce à Pato (47e) et Robinho (49e), les Rossoneri ont concédé le match nul (2-2) face au Viktoria Plzen, revenu par Bystron (89e) et Duris (90e+3). Les Tchèques poursuivront donc leur aventure européenne en Ligue Europa.

Commentaires

S.C. JONQUIERES

  1.                 

ENVOYEZ-NOUS VOS PHOTOS !

Pour participer à la vie du club, envoyez-nous vos photos prises lors des matchs, des entraînements, des évènements du SCJ, ... à l'adresse suivante :


scjonquieres@gmail.com

                          

Merci de votre participation

Aucun événement